Ville.gouv.fr - Ministère de la Ville
Cliquez ici pour augmenter la taille du texte | Cliquez ici pour réduire la taille du texte | Cliquez ici pour la default taille du texte | imprimer la page Accédez à l'article en anglais
print
Comité interministériel des villes : 27 engagements pour le rétablissement de l’égalité républicaine dans les quartiers
19/02/2013
Comité interministériel des villes : 27 engagements pour le rétablissement de l'égalité républicaine dans les quartiers

Après trois mois de concertation, 4 Rencontres Avis Citoyens et un travail conduit avec les autres ministères, le Comité interministériel des villes présidé par Jean-Marc Ayrault a pris 27 décisions, préparées par François Lamy, pour le rétablissement de l’égalité républicaine dans les quartiers.

"Je voudrais m’adresser aux habitants des quartiers populaires, et leur dire que l’Etat est de retour dans les quartiers (...) Leur dire aussi que le gouvernement ne vous abandonnera pas, parce que vous aussi vous êtes l’avenir de la France", a déclaré le Premier ministre avant de préciser les décisions adoptées par le Comité interministériel des villes (CIV).

"Un maximum de 1 000 quartiers prioritaires"

Si la politique de la ville menée depuis trente ans n’a pas produit tous les résultats escomptés, c’est notamment en raison de la dilution des moyens, comme l’a expliqué Jean-Marc Ayrault. "Nous voulons revoir la géographie prioritaire pour identifier les quartiers où les besoins sont les plus criants". Et ce en fonction d’un critère simple et objectif : la part de population à bas revenus. "Quand nous faisons ce calcul, nous arrivons à un nombre d’environ 1 000 quartiers prioritaires" a-t-il précisé.

"Renforcer les politiques de droit commun"

L’enjeu de cette réforme c’est l’égalité républicaine, "nous avons donc fixé des objectifs précis pour renforcer les politiques de droit commun dans les quartiers populaires, et cela dans tous les domaines : emploi, développement économique, éducation, santé, affaires sociales, jeunesse et sports, sécurité, justice, culture, ou encore droits des femmes, et lutte contre toutes les formes de discrimination", a précisé le Premier ministre.

Emploi

Création des emplois d’avenir dont 30 % seront déployés dans les quartiers, Banque publique d’investissement qui aura une intervention spécifique dans les quartiers pour soutenir ceux qui veulent fonder ou développer leur entreprise, renforcement de la présence de Pôle Emploi"pour que l’offre proposée soit adaptée, en particulier par une présence qui soit visible sur le terrain" le Premier ministre a détaillé les mesures pour l’emploi dans les quartiers. Avant de compléter le dispositif par l’annonce des emplois francs, 2 000 en 2013 sur 10 sites pilotes.

Education

"L’autre urgence dans les quartiers, a expliqué le Premier ministre, c’est évidemment l’éducation. Le chantier de la refondation de l’école que conduit le ministre de l’Education nationale Vincent Peillon doit y être mis en œuvre avec une attention particulière. Je pense notamment, c’est une attente très forte, à la scolarisation de enfants de 2 à 3 ans."

Convention entre le ministre de la ville et les autres ministères

Politique de santé avec les centres de santé, de sécurité avec la mise en œuvre des zones de sécurité prioritaires qui se fera, pour l’essentiel, dans les quartiers, "ce sont donc tous les ministères qui doivent être engagés au service de la politique de la ville" a affirmé le Premier ministre.

Cette mobilisation générale prendra notamment la forme de conventions que le ministre délégué à la Ville conclura avec chacun de ses collègues. "On fera un point régulier sur cette mise en œuvre d’une méthode nouvelle", a précisé Jean-Marc Ayrault.

Poursuivre la dynamique de la rénovation urbaine

"Les projets en cours doivent être menés à leur terme aussi rapidement que possible, et je m’engage à en assurer le financement", a assuré Jean-Marc Ayrault. "Mais en même temps des projets nouveaux sont nécessaires. Et dès 2014 ces projets seront pris en compte et seront également financés sans interruption".

Les habitants, acteurs de la politique de la ville

"Les habitants des banlieues seront associés à toutes les étapes de cette politique. Depuis la négociation des contrats de ville jusqu’à leur déclinaison opérationnelle, ils doivent en être les acteurs et les co-constructeurs. Je l’ai bien vu hier à Clichy-sous-Bois et ça ne m’a pas surpris, cette attente est très forte, et elle est très concrète". "Pour y voir un peu plus clair sur la participation des acteurs de terrain, les acteurs citoyens, une mission en ce sens a été confiée à Marie-Hélène Bacqué et Mohamed Mechmache", a indiqué le Premier ministre.

PDF - 137 ko Relevé de décision - Comité interministériel des Villes - 19 février 2013

PDF - 86.8 ko Discours de clôture de Jean-Marc Ayrault, Premier ministre - Comité interministériel des Villes - 19 février 2013

PDF - 655.3 ko Dossier de presse - Comité interministériel des Villes - 19 février 2013

PDF - 1.3 Mo Synthèse presse - Comité interministériel des Villes - 19 février 2013

>> Diaporama photos sur Gouvernement.fr