Ville.gouv.fr - Ministère de la Cohésion des territoires
Cliquez ici pour augmenter la taille du texte | Cliquez ici pour réduire la taille du texte | Cliquez ici pour la default taille du texte | imprimer la page Accédez à l'article en anglais
print
Dynamiser la transition énergétique et sociale des foyers et résidences pour jeunes
#Communiqué de presse | 15/12/2016

Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, et Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, lancent aujourd’hui un appel à manifestation d’intérêt sur la « Transition énergétique et sociale des Foyers Jeunes Travailleurs et des Résidences Sociales Jeunes ». A cette occasion, un accord-cadre avec l’UNHAJ a également été signé pour la période 2017-2019 afin d’accompagner au mieux les 170 structures du réseau ayant déjà été identifiées comme devant faire l’objet d’une réhabilitation.

Les dysfonctionnements du marché du logement peuvent être un facteur d’exclusion pour la jeunesse et perturber leur entrée dans la vie active. Les foyers de jeunes travailleurs et les résidences sociales jeunes ont précisément pour mission d’accompagner les jeunes vers le logement autonome. Pour mieux les aider dans la construction de leurs projets et participer au développement de leur capacité d’agir, cette offre doit se diversifier et s’adapter aux nouveaux besoins des individus et des territoires.

Pour accompagner cette transition, les ministres lancent aujourd’hui un appel à manifestation d’intérêt avec Action Logement, la Caisse des dépôts et consignations, la Caisse nationale d’allocations familiales, et l’Union Sociale pour l’Habitat (USH).

L’appel à manifestation d’intérêt vise à encourager les projets de rénovation des structures à s’inscrire dans une démarche globale d’adaptation aux nouveaux enjeux économiques, écologiques et sociétaux. L’objectif est d’inciter les propriétaires et gestionnaires de Foyers de Jeunes Travailleurs et de Résidences Sociales Jeunes à rénover ou réhabiliter leur structure tout en étant soucieux :
-  de s’inscrire dans la transition énergétique en visant la sobriété et l’efficacité énergétique du bâti ;
-  de faire évoluer le projet social et socio-éducatif en fonction des besoins des jeunes et des territoires.

Les projets sélectionnés pourront bénéficier des financements des partenaires (État, Action Logement et Caisse des dépôts et consignations) et auront un accès facilité aux dispositifs et aides permettant d’optimiser les plans de financement de chaque opération. Les porteurs de projet sont invités à se rapprocher des services de l’Etat de leur département (DDT(M) et DDCS(PP)) pour être accompagnés dans la constitution de leurs dossiers, en amont du dépôt de leur demande de subvention auprès des différents financeurs.

L’USH s’engage pour sa part à mobiliser les organismes HLM et en particulier ceux qui sont propriétaires de résidences pour jeunes à s’inscrire dans la démarche lancée et à contribuer aux opérations en tant que maître d’ouvrage délégué.

« Les enjeux du logement et de l’habitat sont cruciaux pour les jeunes qui vivent une période charnière pour la construction de leur existence et de leur place dans notre pays. Si le marché du logement n’offre pas d’alternative pour accompagner les mobilités et amortir les ruptures, alors il existe pour les jeunes un vrai risque d’installation dans la précarité. L’offre d’habitat à destination des Jeunes doit donc évoluer pour mieux les accompagner. C’est tout le sens de cet appel à manifestation d’intérêt. » a déclaré Emmanuelle Cosse.

« Avoir un logement à soi, c’est souvent une des conditions majeures pour la réussite et l’émancipation des jeunes. Depuis 2012, l’amélioration des conditions d’hébergement et de logement sont un élément essentiel de la priorité jeunesse portée par le Gouvernement. L’appel à manifestation d’intérêt que nous lançons s’inscrit pleinement dans cette logique, en incitant les foyers et résidences destinées aux jeunes à s’inscrire dans une démarche de réhabilitation de leur offre pour répondre aux nouveaux enjeux économiques, écologiques et sociétaux », a pour sa part affirmé Patrick Kanner.

L’accord-cadre Etat-UNHAJ 2017-2019 pour l’habitat des jeunes

Environ 13 500 logements, soit un tiers du parc actuellement géré par les adhérents de l’UNHAJ, pourront être concernés par un besoin de réhabilitation des bâtiments donnant l’occasion d’interroger aussi le projet social et l’offre de service de la structure.

L’accord-cadre signé* permettra la mobilisation et le développement de l’expertise interne du réseau de l’Union nationale pour l’habitat des jeunes, aux niveaux national et local. Il lui donnera les moyens de mobiliser les collectivités et partenaires locaux susceptibles d’être intéressés par les projets de réhabilitation et de développement de l’offre de logement en faveur des jeunes. Il renforcera par ailleurs les engagées avec le soutien de la Caisse nationale d’allocations familiales (CNAF) pour le repositionnement des projets sociaux et sociaux-éducatifs.

* Etat, Action Logement, la Caisse des dépôts et consignations, la caisse nationale d’allocations familiales, l’USH et l’Union nationale pour l’habitat des jeunes (UNHAJ)

Retrouvez en ligne :

-  l’appel à manifestation d’intérêt « Transition énergétique et sociale des Foyers Jeunes Travailleurs et des Résidences Sociales Jeunes »

-  l’accord cadre Etat-UNHAJ 2017-2019

Contact presse :

Ministère du Logement et de l’Habitat durable : 01 44 49 89 13 Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports : 01 49 55 34 67

55 rue Saint-Dominique – 75007 PARIS www.logement.gouv.fr