Ville.gouv.fr - Ministère de la Ville
Cliquez ici pour augmenter la taille du texte | Cliquez ici pour réduire la taille du texte | Cliquez ici pour la default taille du texte | imprimer la page Accédez à l'article en anglais
print
French Tech Diversité : Patrick Kanner lance l’appel à projets
#Brève | 3/03/2017
French Tech Diversité : Patrick Kanner lance l'appel à projets

Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et Christophe Sirugue, secrétaire d’État chargé de l’Industrie, du Numérique et de l’Innovation, ont lancé, ce 2 mars, l’appel à projets French Tech Diversité qui vise à détecter, accompagner et soutenir les meilleurs projets de startups portés par des entrepreneurs des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV), des étudiants boursiers, ou des bénéficiaires d’un minima social.

« Le ministre de la Ville que je suis vous l’affirme sans ambages : cet appel à projets est une excellente initiative ! Tout simplement parce qu’il vient relayer et amplifier une dynamique lancée par ce gouvernement dans les QPV », s’est réjoui Patrick Kanner. « C’est une démarche innovante pour révéler et valoriser le potentiel des quartiers de la politique de la ville, un potentiel qui est aujourd’hui encore trop souvent sous-estimé », a-t-il relevé.

En 2017, ce programme sélectionnera 35 startups ou projets de startups qui bénéficieront chacun :

  • - d’un financement de 45 000 € par projet ;
  • - d’un hébergement et un accompagnement gratuits pendant 12 mois au sein de l’un des incubateurs partenaires ;
  • - d’un accompagnement individuel avec notamment du mentorat par des entrepreneurs expérimentés ;
  • - d’un accompagnement collectif avec l’ensemble des lauréats de la promotion (Formation aux fondamentaux des startups, apprentissage des « soft skills », découverte de l’écosystème, master class par des entrepreneurs réputés..).

Les startupers ont jusqu’au 17 avril pour déposer leur candidature sur www.lafrenchtech.com/en-action/french-tech-diversite

Par ailleurs, ce lancement a été l’occasion pour le ministre de mettre en exergue deux autres politiques publiques qui accompagnent l’entrepreneuriat et l’emploi dans les quartiers : les formations de la Grande École du Numérique et les trois appels à projets portés par l’Agence France entrepreneur (AFE) pour soutenir les créateurs/repreneurs d’entreprises dans les territoires fragiles.