Ville.gouv.fr - Ministère de la Cohésion des territoires
Cliquez ici pour augmenter la taille du texte | Cliquez ici pour réduire la taille du texte | Cliquez ici pour la default taille du texte | imprimer la page Accédez à l'article en anglais
print
Hélène Geoffroy à la rencontre des Guadeloupéens et des Martiniquais
#Brève | 11/01/2017
Hélène Geoffroy à la rencontre des Guadeloupéens et des Martiniquais

Depuis le 8 janvier et jusqu’au 12 janvier, Hélène Geoffroy, secrétaire d’État à la Ville, rencontre les élus, acteurs associatifs et de la politique de la ville, les habitants et conseillers citoyens des quartiers prioritaires, en Guadeloupe et en Martinique.

Au cœur des échanges : le nouveau programme national de renouvellement urbain (en particulier le bâti scolaire), l’éducation, le numérique, la vie associative et la participation citoyenne, mais aussi la place des femmes, la participation citoyenne ou la prévention de la délinquance.

Repères

Situées dans l’arc des Antilles, à près de 7 000 km de l’Hexagone, la Guadeloupe et la Martinique ont deux statuts différents : la première est à la fois un département et une région ; la seconde est une collectivité unique.
La Guadeloupe compte plus de 400 000 habitants, et la Martinique, 390 000 (Insee 2017). Une population très jeune comparée à la moyenne nationale : près d’un tiers a moins de 20 ans.
La Guadeloupe compte 16 quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV), qui regroupent 58 918 habitants, soit 14,7 % de sa population totale. De son côté, la Martinique recense sept QPV de 27 316 habitants, soit 7,1 % de la population.
Le taux de chômage y est très élevé : 40 %. Dans ces deux territoires, les QPV présentent des d’ailleurs des difficultés plus prononcées que dans les QPV métropolitains, notait en 2016 le rapport de l’Observatoire national de la politique de la ville.

Au cours de ce déplacement, la secrétaire d’État a souhaité mettre l’accent sur l’éducation – « Dans les quartiers populaires, l’école est aussi un lieu d’excellence », a-t-elle souligné –, à travers la visite de plusieurs établissements scolaires, comme dans les villes du Moule, de Sainte-Rose, des Abymes ou du Robert et de Fort-de-France. Mais aussi à travers le Programme de réussite éducative : ce dispositif d’accompagnement éducatif, individualisé la plupart du temps, concerne plus de 1 100 enfants, essentiellement de 6 à 10 ans, en Guadeloupe et en Martinique.

Lire l’enquête annuelle de suivi 2015-2016 : Guadeloupe - Martinique

Où se situent les QPV ?

En Guadeloupe
16 quartiers prioritaires répartis sur 2 communes entrantes dans la nouvelle géographie prioritaire – Le Moule et Sainte-Rose – et 5 communes restantes : Les Abymes, Baillif, Basse-Terre, Capesterre-Belle-Eau et Pointe-à-Pitre.

En Martinique
7 quartiers prioritaires répartis sur 2 communes entrantes – Le Robert et Sainte-Marie – et 2 communes restantes : Fort-de-France et Le Lamentin.