Ville.gouv.fr - Ministère de la Ville
Cliquez ici pour augmenter la taille du texte | Cliquez ici pour réduire la taille du texte | Cliquez ici pour la default taille du texte | imprimer la page Accédez à l'article en anglais
print
La rénovation urbaine modernisée et renforcée
#Communiqué de presse | 7/12/2016

Patrick KANNER, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et Hélène GEOFFROY, secrétaire d’Etat chargée de la Ville, ont présenté ce jour en Conseil des ministres un point d’étape sur le renouvellement urbain, et sa profonde modernisation à l’œuvre depuis le début du quinquennat.

Après avoir refondé cette politique – dans le cadre de la loi de loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine de 2014 - le Gouvernement organise désormais sa mise en œuvre sur le terrain et amplifie les moyens qui lui sont consacrés.

Le nouveau programme de renouvellement urbain (NPNRU) permet un investissement d’ampleur dans les quartiers présentant les dysfonctionnements urbains les plus marqués, qu’ils soient situés dans des grands ensembles ou des centrebourgs. Il engage des investissements pour la période 2014-2024.

Ce programme d’amélioration du bâti et du cadre de vie est désormais pleinement intégré à la politique de la ville. Resserré sur les 450 territoires dont les 200 quartiers d’intérêt national les plus prioritaires définis sur le critère de pauvreté de leurs habitants, il fait appel à de nouvelles méthodes et à des moyens renforcés. Le NPNRU, en prenant appui sur les Etablissements publics de coopération intercommunale, poursuit des objectifs de mixité, de diversification du logement, et de désenclavement des quartiers, en mettant en cohérence les enjeux d’habitat, de développement économique, de transports, de santé, ou encore de sécurité.

Les habitants sont pleinement associés aux projets locaux de renouvellement urbain, avec la mise en place des conseils citoyens. Leur rôle est renforcé par la reconnaissance d’un droit d’interpellation dans le projet de loi égalité et citoyenneté.

La mobilisation de l’Etat aux côtés des acteurs locaux et des bailleurs sociaux réunis au sein d’Action logement a d’ores et déjà permis d’accélérer le mouvement du renouvellement urbain. Fin 2016, plus de 40 protocoles de préfiguration auront été signés et 7000 démolitions auront déjà été actées. Les premières conventions seront signées au premier trimestre 2017. Pour amplifier le chantier du renouvellement urbain et conformément aux engagements pris lors du Congrès de l’Union sociale pour l’habitat du 28 septembre et lors de la clôture du forum des conseils citoyens le 27 octobre, l’Etat a décidé d’attribuer des moyens supplémentaires au NPNRU. Dans le cadre du projet de loi de finances 2017, les financements de l’ANRU ont ainsi été portés à 6 milliards d’euros. Ces moyens supplémentaires financeront en priorité des aménagements et des équipements publics. Une attention particulière sera consacrée aux besoins des établissements scolaires.

En outre, le lancement anticipé, dès le début 2017, de la troisième édition de l’appel à projet du programme d’investissement d’avenir (PIA 3), mobilisera 50 millions d’euros pour accompagner les projets innovants dans les quartiers. L’augmentation de 50 % de la dotation pour la politique de la ville et le renforcement de la dotation de solidarité urbaine – soit une hausse de 180 millions d’euros en 2017 – permettront aux collectivités concentrant l’essentiel de ses quartiers prioritaires de la ville de répondre aux besoins de leurs habitants.

Contacts presse :

Mélanie BRANCO, cabinet de Patrick KANNER : 01 49 55 34 67
Antoine DELANGRE-MARINI, cabinet d’Hélène GEOFFROY : 01 49 55 34 89