Ville.gouv.fr - Ministère de la Cohésion des territoires
Cliquez ici pour augmenter la taille du texte | Cliquez ici pour réduire la taille du texte | Cliquez ici pour la default taille du texte | imprimer la page Accédez à l'article en anglais
print
Le ministre rencontre le réseau de l’État
#Brève | 8/06/2017
Le ministre rencontre le réseau de l'État

Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires, a rencontré les préfets délégués à l’égalité des chances et les sous-préfets ville, réunis lors d’un séminaire au CGET, le 7 juin dernier. L’occasion de réaffirmer les enjeux de la politique de la ville et de ce réseau, qui agit en lien direct avec les acteurs et habitants des quartiers prioritaires.

« Votre réseau est l’armature de l’État et de son intervention dans les 1 500 quartiers prioritaires de la politique de la ville. Et je souhaite renforcer les relations entre mon ministère, l’administration et les compétences que représente votre réseau pour croiser nos regards et favoriser les partages d’expériences, même les mauvaises, pour capitaliser sur les bonnes pratiques et rendre l’action publique plus efficace, plus concrète et plus visible dans les quartiers », a indiqué le ministre.

Richard Ferrand a ensuite rappelé des engagements présidentiels qui vont concerner en premier chef les habitants des quartiers : la relance des emplois francs sous une forme rénovée ; la formation d’un million de jeunes éloignés de l’emploi ainsi que d’un million de demandeurs d’emploi peu ou pas qualifiés ; le doublement de l’effort de renouvellement urbain qui va passer à 10 milliards d’euros ; l’effort à porter sur la réussite scolaire avec le dédoublement des classes de CP et de CE1 principalement dans les Réseaux d’éducation prioritaire ; la sanctuarisation des subventions accordées aux associations de proximité ou, encore, le déploiement d’une police de sécurité quotidienne.

Autant d’axes que les préfets délégués à l’égalité des chances et les sous-préfets ville sont incités à mettre en œuvre rapidement en mobilisant toutes les parties prenantes : les collectivités, les services de l’État, les acteurs économiques et associatifs et, bien sûr, les habitants que « la puissance publique doit encore plus associer aux décisions qui les concernent ».

Reçu à Saint-Denis (93) par Jean-Michel Thornary, commissaire général à l’égalité des territoires, et Sébastien Jallet, commissaire général délégué, le ministre a, par ailleurs, rencontré les agents du CGET, l’administration publique chargée de déployer les politiques publiques en faveur des territoires les plus fragiles.

Lire le discours du ministre ici.

« Le choix de la cohérence »

Le ministre de la Cohésion des territoires est notamment chargé de l’aménagement des territoires, de la politique de la ville, de la lutte contre les discriminations, du renouvellement urbain, des relations avec les collectivités locales et du logement. « Le périmètre ambitieux de ce nouveau ministère relève d’un choix de cohérence. Il vise à répondre aux fractures territoriales, a souligné Richard Ferrand. Le Gouvernement veut faire en sorte que cette cohésion se retrouve dans l’action de terrain et dans les dispositifs en faveur des territoires. »

Richard Ferrand a, par ailleurs, estimé que la politique de la ville a mis en œuvre une action, des pratiques et des dispositifs publics innovants, qui peuvent inspirer d’autres champs de son ministère.

Consulter le décret d’attribution : décret n° 2017-1075 du 24 mai 2017 relatif aux attributions du ministre de la cohésion des territoires

© Hugo Vanmalle / Communication du CGET