Ville.gouv.fr - Ministère de la Cohésion des territoires
Cliquez ici pour augmenter la taille du texte | Cliquez ici pour réduire la taille du texte | Cliquez ici pour la default taille du texte | imprimer la page Accédez à l'article en anglais
print
Le renouvellement urbain, un investissement d’ampleur
#Brève | 9/12/2016
Le renouvellement urbain, un investissement d'ampleur

Le 7 décembre dernier, en Conseil des ministres, Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et Hélène Geoffroy, secrétaire d’État chargée de la Ville, ont présenté une communication relative au renouvellement urbain.

Intégré à la politique de la ville, ce programme d’amélioration du bâti et du cadre de vie des habitants concerne 450 territoires, dont 200 quartiers d’intérêt national, considérés comme les plus prioritaires et définis sur le critère de pauvreté de leurs habitants. Le NPNRU poursuit des objectifs de mixité sociale, de diversification du logement et de désenclavement des quartiers : il vise à mettre en cohérence les enjeux d’habitat, mais aussi de développement économique, de transports, de santé ou, encore, de sécurité.

À savoir : les habitants sont associés aux projets locaux de renouvellement urbain, par le biais des conseils citoyens. Leur rôle est renforcé par la reconnaissance d’un droit d’interpellation dans le projet de loi égalité et citoyenneté.

La mobilisation de l’État aux côtés des acteurs locaux et des bailleurs sociaux a permis d’accélérer le mouvement du renouvellement urbain. Fin 2016, plus de 40 protocoles de préfiguration auront été signés et 7 000 démolitions, actées. Les premières conventions seront signées au premier trimestre 2017. Pour amplifier le chantier du renouvellement urbain, l’État a décidé d’attribuer des moyens supplémentaires au NPNRU. Dans le cadre du projet de loi de finances 2017, les financements de l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru) ont ainsi été portés à 6 milliards d’euros. Des moyens supplémentaires pour financer, en priorité, des aménagements et des équipements publics, et répondre aux besoins des établissements scolaires.

Lire le compte rendu du Conseil des ministres

Repères

Le nouveau programme de renouvellement urbain (NPNRU) permet un investissement d’ampleur dans les quartiers présentant les dysfonctionnements urbains les plus marqués, qu’ils soient situés dans des grands ensembles ou des centres bourgs. Il engage des investissements pour la période 2014-2024. Il prend appui sur les établissements publics de coopération intercommunale.

www.anru.fr

©TETU