Ville.gouv.fr - Ministère de la Ville
Cliquez ici pour augmenter la taille du texte | Cliquez ici pour réduire la taille du texte | Cliquez ici pour la default taille du texte | imprimer la page Accédez à l'article en anglais
print
Le renouvellement urbain, une priorité du Gouvernement pour les quartiers ultramarins
#Brève | 28/09/2016
Le renouvellement urbain, une priorité du Gouvernement pour les quartiers ultramarins

Du jeudi 22 au mardi 27 septembre, Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, était en déplacement en Guadeloupe (971), en Martinique (972) et en Guyane (973).

L’occasion pour le ministre de constater la transformation des quartiers éligibles au premier programme national de rénovation urbaine (PNRU) et de rappeler que la résorption de l’habitat insalubre et indigne était une priorité du Gouvernement pour les quartiers prioritaires ultramarins. 22 quartiers d’intérêt national bénéficieront du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) : 5 quartiers en Guadeloupe, 3 en Martinique, 14 en Guyane.

Dans le cadre du PNRU, 6 projets de rénovation urbaine ont été engagés aux Antilles et en Guyane. En parallèle, les quartiers anciens défavorisés de Fort-de-France (Sainte-Thérèse, Renéville et Faubourg la Camille) ont quant à eux bénéficié de crédits du programme national de requalification des quartiers anciens dégradés (PNRQAD). Au total, 1,456 milliard d’euros ont été investis dans la démolition de 5 800 habitations insalubres, la rénovation et la construction de 4 100 logements sociaux et de 54 équipements publics. Des opérations de construction ont également été menées dans le parc privé.

Visite en Guadeloupe

Les 22 et 23 septembre, le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, a débuté son déplacement par la Guadeloupe où il a notamment visité les chantiers de Pointe-à-Pitre en rénovation urbaine avant d’inaugurer le complexe scolaire du Grand Champ de la commune des Abymes.

Sur les 16 quartiers prioritaires de Guadeloupe, 5 territoires sont éligibles au NPNRU au titre des quartiers d’intérêt national :
-  Vieux Bourg - Les Lauriers (Les Abymes – Pointe-à-Pitre) ;
-  Grand Camp (Les Abymes-Pointe-à-Pitre) ;
-  Cour Charneau-Rezet (Les Abymes) ;
-  Mortenol (Pointe-à-Pitre) ;
-  Chemin neuf-Carenage-Darboussier (Pointe-à-Pitre).

Les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) de la Guadeloupe en chiffres

- 41 000 habitants, soit 10 % de la population guadeloupéenne, vivent dans l’un des 16 QPV du territoire ;
- 40 % de la population active est au chômage ;
- 1 famille sur 2 est monoparentale.

Visite en Martinique

À Sainte-Marie, le 24 septembre, le ministre est allé à la rencontre des membres du conseil citoyen. Installé le 17 juin 2015, cette instance est très active : les membres ont participé à la co-construction du contrat de ville et se réunissent tous les deux mois.

Dans cette commune, le ministre a également visité l’ancien centre bourg et la Plaine de l’Union, où il a pu apprécier les travaux de réhabilitation et d’aménagements urbains. Il s’est ensuite rendu à Fort-de-France : sur les 7 quartiers prioritaires de Martinique, 3 quartiers de Fort-de-France sont éligibles au NPNRU au titre des quartiers d’intérêt national :
-  Quartier Ouest ;
-  Quartiers Sainte-Thérèse - Bon Air Trénelle Citron ;
-  Volga Plage.

Les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) de la Martinique en chiffres

- 27 000 habitants, soit 7 % de la population martiniquaise, vivent dans l’un des 7 QPV du territoire ;
- 7 ménages sur 10 sont locataires
- 19,7 % des jeunes ont moins de 14 ans, contre 24 % dans les QPV de métropole.

Visite en Guyane

C’est à Cayenne que Patrick Kanner a terminé son déplacement en Outre-mer, le 27 septembre. À cette occasion, il a signé le protocole de préfiguration nouveau programme de renouvellement urbaine de Cayenne. En parallèle, d’autres opérations seront bientôt lancées au titre du Programme Investissements d’Avenir (PIA) dans le quartier du village Chinois. À l’avant-garde d’un renouvellement urbain maîtrisé et durable, le chef-lieu du territoire est lauréat de l’appel à manifestations d’intérêt portant sur la performance et l’innovation environnementale du renouvellement urbain. Sur les 32 quartiers prioritaires de Guyane, 14 sont éligibles au NPNRU : 8 à Cayenne, 1 à Matoury, 5 à Saint-Laurent-du-Maroni.

Enfin, Patrick Kanner a officialisé l’installation d’Henrietta Van Keeken dans ses fonctions de déléguée du Gouvernement pour les villes de Cayenne et Kourou. Placée sous l’autorité du préfet, elle va s’impliquer dans les quartiers prioritaires qui nécessitent une présence particulièrement renforcée de l’État. Sa mission : mobiliser et coordonner les dispositifs publics autour d’actions menées de manière partenariale et adaptée aux caractéristiques des quartiers dans lesquels elle intervient.

Les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) de Guyane en chiffres

- 120 000 habitants, soit 50 % de la population guyanaise, vivent dans l’un des 32 QPV du territoire ;
- 33,8 % de la population active est au chômage ;
- 45 % des habitants ont moins de 20 ans.