Ville.gouv.fr - Ministère de la Ville
Cliquez ici pour augmenter la taille du texte | Cliquez ici pour réduire la taille du texte | Cliquez ici pour la default taille du texte | imprimer la page Accédez à l'article en anglais
Recherche

1 Jeudi sur 2, découvrez l'actualité de la politique de la ville. Abonnez-vous à la lettre bimensuelle.

Les acteurs
Anru
Urbact
Epareca
Epide
Associations
Délégués du préfet
Services locaux de l'Etat
Centres de ressources régionaux
#TITRE
print
Accueil / Ressources / Collections d’ouvrages / Villes européennes / Les dynamiques des quartiers en difficulté dans les villes Urbact
Les dynamiques des quartiers en difficulté dans les villes Urbact
[18/01/2012]
Les dynamiques des quartiers en difficulté dans les villes Urbact

La question du traitement des zones urbaines en difficulté en Europe a toujours été au coeur des préoccupations des réseaux d’échange d’URBACT1 et les quartiers concernés un objet de réflexion privilégié pour les villes partenaires. Alors que les politiques de développement durable des quartiers prennent une place de plus en plus importante dans le débat public, que parallèlement l’on s’interroge en France sur les évolutions nécessaires de la « politique de la ville » et qu’à l’échelle de l’Union européenne, l’on débat de la valeur-ajoutée des fonds européens dans le développement des villes et de leurs quartiers en difficulté, il semble plus que jamais nécessaire de s’inspirer de nos voisins européens et plus largement des innovations sociales et politiques pratiquées au sein des réseaux d’échanges URBACT. Cet exercice apparaît aujourd’hui salutaire pour redonner une dimension plus « intégrée » aux politiques sectorielles concernant ces quartiers et poser les jalons d’un véritable « projet de territoire », s’appuyant sur les potentiels de ces quartiers et réaffirmant leur position dans le fonctionnement et le devenir des agglomérations.

Parmi les 44 projets soutenus par le programme URBACT II, cinq d’entre eux se sont plus particulièrement centrés sur cette démarche de développement urbain intégré des zones urbaines les plus en difficulté des villes européennes. Il s’agit des réseaux et des groupes de travail CoNet2, RegGov3, Together4, LC-Facil5 et Nodus6, dont la présente publication fait la synthèse des échanges.

Nombre de ces projets sont partis du principe selon lequel les populations doivent rester au coeur des politiques publiques en charge de traiter les problèmes de chômage, de santé, de sécurité et plus largement de dégradation des conditions de logement et de cadre de vie des quartiers concernés. L’enjeu de la gouvernance - et plus particulièrement celui de l’implication du monde économique et de la société civile dans les projets et la gestion de ces territoires - ont été également au coeur des échanges. Il en fût de même de la question de l’offre de services à et de celle de son accessibilité physique, économique et communautaire pour les habitants des quartiers. Des exemples choisis illustrent tout au long de l’ouvrage la diversité des zones dites « en difficulté », ainsi que celle des approches privilégiées par les villes concernées en fonction des contextes et des environnements culturels spécifiques. En s’appuyant sur les différentes productions et résultats de ces réseaux et groupes de travail, la présente publication ouvre des perspectives de réflexion et d’intervention pour les acteurs engagés dans le développement des quartiers. Cette publication a également le souci de valoriser les apports majeurs du programme URBACT en terme d’échange et d’apprentissage au niveau européen et ce sur trois registres différents, qui constituent les trois grandes parties de l’ouvrage :

- La production de connaissances et d’analyses concernant le développement urbain intégré des quartiers en difficulté ;
- La réflexion sur des méthodes de gouvernance visant à développer ces zones urbaines dégradées ;
- La conception et la mise en oeuvre de nouvelles approches et actions en faveur de leur développement.

En conclusion l’ouvrage remet en perspective un certain nombre de constats et de recommandations exprimés dans le cadre des réseaux d’échange URBACT et susceptibles d’intéresser les décideurs, les professionnels de la ville, les élus locaux et les acteurs impliqués dans la gestion des fonds européens et concernés par le traitement des quartiers en difficulté.