Ville.gouv.fr - Ministère de la Cohésion des territoires
Cliquez ici pour augmenter la taille du texte | Cliquez ici pour réduire la taille du texte | Cliquez ici pour la default taille du texte | imprimer la page Accédez à l'article en anglais
print
Marches exploratoires de femmes
#Participation des habitants
Marches exploratoires de femmes

Inventées au Canada, les marches exploratoires de femmes sont un outil de participation dédié à l’appropriation de l’espace public par les femmes, au service de la sécurité de toutes et tous. Depuis fin 2014, les ministères de la Ville et des Droits des femmes expérimentent cette démarche dans 12 nouvelles communes : Amiens, Arcueil, Avignon, Bastia, Bordeaux, Creil, Lille, Mons-en-Barœul, Montreuil, Paris (dans le 20e arr.), Rennes, Saint-Étienne. Ces expérimentations feront l’objet d’une restitution à l’automne 2015.

Les principes

- Des femmes actrices de leur sécurité (empowerment) qui se réapproprient l’espace public ;

- Un diagnostic de terrain sur les situations non sécurisantes (éclairages défectueux, environnement dégradé, etc.) dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville réalisé par un groupe de femmes résidentes, en lien avec les instances locales concernées (bailleurs, services techniques…).

Mode opératoire

L’opérateur de la démarche, France Médiation, propose une intervention en 4 phases :

- Formations à la méthodologie des marches exploratoires en direction des équipes projets des quartiers, dont les habitantes (3 jours de formation globale et 2 jours d’accompagnement avant et après la marche).

- Mobilisation, recrutement, préparation de la marche avec choix du périmètre et répartition des rôles.

- Analyse et restitution publique aux élus locaux et aux acteurs locaux à l’issue de la marche.

- Capitalisation nationale du projet.