Lettre d'information Secrétariat général à la ville
   263 / 4 avril 2013
Suivez le ministère délégué à la Ville sur Twitter @Villegouvfr Flux RSS Augmenter la taille du texte Réduire la taille du texte Taille par défaut du texte Imprimer Imprimer en PDF
 
Le ministère délégué à la Ville a ouvert un compte twitter. Vous pouvez y trouver l’actualité du ministre et l’actualité institutionnelle de la politique de la ville. Pour vous abonner au compte, rendez-vous sur twitter.com:@villegouvfr

 

 

ACTUALITÉS
 
  [ Jeunesse ]
  >> La première convention est signée avec la ministre des Sports, de la Jeunesse, de l'Education populaire et de la Vie associative
Imprimer
Envoyer
Twitter
  La ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative, Valérie Fourneyron et le ministre délégué chargé de la Ville, François Lamy, ont signé le 4 avril, à Rouen, la première convention triennale d’objectifs pour les quartiers populaires. En application de la circulaire du 30 novembre 2012 relative à l'élaboration de conventions d'objectifs pour les quartiers populaires, cette convention s’inscrit dans le prolongement des décisions du Comité interministériel des ville du 19 février. Elle vise une mobilisation accrue et un meilleur ciblage des moyens du ministère des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative dans les quartiers relevant de la politique de la ville. Afin de permettre le développement et l’expression des potentiels de la jeunesse des quartiers populaires, les deux ministres s’engagent à réduire les inégalités d’accès à la pratique sportive, que ce soit en matière d’équipements sportifs, de diversité des sports proposés et d’accès aux clubs. Dans une logique de territorialisation des politiques en faveur de la jeunesse, ils s’engagent à augmenter le nombre des jeunes effectuant une mobilité internationale. Ils veilleront aussi à renforcer l’engagement des jeunes et à développer le service civique avec l’objectif de 7500 jeunes engagés dans les quartiers pour 2013. Les deux ministères souhaitent donner toute leur place aux acteurs associatifs de proximité et faciliter leurs actions au quotidien sur le terrain. Des objectifs qui nécessitent une réforme de la gouvernance aussi bien au niveau ministériel qu’au niveau déconcentré et la mise en place d’un comité de suivi et de pilotage.
http://www.ville.gouv.fr/?la-premiere-convention-est-signee
  [ Politique de la ville ]
  >> François Lamy présente sa politique à l'Assemblée nationale
Imprimer
Envoyer
Twitter
  Le ministre délégué à la Ville, François Lamy, est intervenu à l’Assemblée nationale le 21 mars dernier à l’occasion d’un débat sur la politique de la ville proposé par le groupe UDI. Il a retracé les actions engagées par son ministère depuis la présentation en conseil des ministres, le 22 août dernier, de la feuille de route du gouvernement pour les habitants des quartiers. La concertation  nationale lancée en octobre 2012 sur la réforme de la politique de la ville a abouti au Comité interministériel des ville du 19 février 2013 qui a présenté 27 engagements concrets en faveur des quartiers populaires. Le ministre a rappelé sa volonté de rénover « notre pratique collective de l’action publique » en revenant à la nature interministérielle de la politique de la ville « pensée pour venir renforcer les crédits de droit commun, et non pour les remplacer ». Pour cela, il entend s’appuyer sur un levier national, à travers la signature de conventions d’objectifs et de moyens avec les autres ministères, et sur un levier local avec la signature de nouveaux contrats de ville. Cette dynamique s’inscrira dans le cadre d’une nouvelle  géographie prioritaire « objective et lisible ». Le ministre a garanti, à nouveau, la poursuite du PNRU jusqu’en 2015 et confirmé un renforcement de la solidarité financière entre les territoires. Cette intervention a aussi été l’occasion pour  François Lamy de réaffirmer son attachement à la participation des habitants : « je veux que les habitants deviennent des acteurs à part entière dans les territoires, aux côtés des l’Etat et des collectivités ». Enfin, le ministre a  rappelé que la lutte contre les discriminations et les stigmatisations est au coeur de son action.
http://www.ville.gouv.fr/?intervention-de-francois-lamy-au
  [ Gouvernance ]
  >> Deuxième Comité interministériel pour la modernisation de l'action publique
Imprimer
Envoyer
Twitter
  Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, a réuni le 2 avril dernier le deuxième comité interministériel pour la modernisation de l’action publique (CIMAP), en présence de l’ensemble des membres du Gouvernement. Ce comité a permis  de mesurer les résultats obtenus depuis le premier CIMAP du 18 décembre 2012 :  évaluation en cours de 27 politiques publiques, rationalisation des agences et opérateurs sous tutelle de l’Etat, ouverture et  partage des données publiques, suppression de 100 commissions administratives. Le CIMAP a également engagé le "choc de simplification" pour lever les contraintes qui pèsent sur la croissance et la compétitivité de l’économie. Un ensemble de mesures a ainsi été décidé pour accélérer la simplification des normes et des procédures pour les entreprises et les particuliers. Enfin, dans le domaine de l’urbanisme et de la construction, dès la fin du mois, huit mesures immédiates de simplification feront l’objet d’une adoption accélérée par ordonnance.
http://www.modernisation.gouv.fr
  [ Education ]
  >> Projet éducatif territorial : objectifs et les modalités
Imprimer
Envoyer
Twitter
  A l’occasion de la nouvelle organisation du temps scolaire qui se met en place dans les écoles primaires à compter de la rentrée 2013,  les collectivités territoriales volontaires s’engagent dans un projet éducatif territorial (PEDT) qui doit permettre de proposer à chaque enfant un parcours éducatif cohérent et de qualité avant, pendant et après l'école et organiser ainsi la complémentarité des temps éducatifs. La circulaire du 20 mars 2013 précise les objectifs et les modalités d'élaboration de ce nouveau dispositif et vise à faciliter la coopération entre les collectivités territoriales engagées dans cette démarche et les services de l'État chargés de l'accompagner jusqu'à sa contractualisation. Outil de collaboration locale, le projet éducatif territorial doit mobiliser toutes les ressources d’un territoire afin de garantir la continuité éducative entre les projets des écoles et les activités proposées aux enfants en dehors du temps  scolaire, en mobilisant les personnels d’animation et le mouvement associatif. Il peut s’appuyer sur les dispositifs qui existent déjà dans les communes concernées. C’est le cas des projets éducatifs locaux (PEL) et des contrats éducatifs locaux (CEL) qui pourraient tenir lieu d’avant-projet en vue de l’élaboration d’un projet éducatif territorial. Il est ainsi précisé que « les collectivités territoriales souhaitant contractualiser avec l’Etat dans le cadre de la politique de la ville, pourront intégrer les activités du projet éducatif territorial dans les actions du contrat de ville. Inversement, les actions éducatives conçues dans le cadre du contrat de ville pourront servir de base au projet éducatif territorial ».
http://cache.media.education.gouv.fr
  [ Education ]
  >> Un Conseil national de l'innovation pour la réussite éducative
Imprimer
Envoyer
Twitter
  George Pau-Langevin installera, le 19 avril prochain, le Conseil national de l’innovation pour la réussite éducative, créé pour une durée de quatre ans. Selon un décret paru au Journal officiel du 26 mars 2013, le Conseil national de l'innovation pour la réussite éducative est chargé de proposer des orientations en matière de politique d'innovation dans le domaine de la réussite scolaire et éducative, de recenser dans les territoires les pratiques les plus innovantes, de proposer leur évaluation et de diffuser les plus pertinentes dans l'ensemble du système éducatif. Son champ de compétence s'étend à l'enseignement des premier et second degrés. Présidé par Didier Lapeyronnie, professeur de sociologie à l'université Paris-Sorbonne, spécialiste des questions urbaines, de quartiers sensibles et d'immigration, le conseil est composé de 40 membres. Parmi les 11 membres de droit, figurent les représentants de sept ministères dont celui chargé de la ville ainsi que la directrice générale de l'Acsé. Le conseil se réunira  au moins deux fois par an et remettra un rapport annuel sur ses travaux et ses propositions.
http://www.legifrance.gouv.fr
  [ Europe ]
  >> Séminaire de concertation nationale « développement urbain intégré et durable »
Imprimer
Envoyer
Twitter
  Dans le cadre de la concertation nationale sur l’Accord de Partenariat 2014-2020 pour la future politique européenne de cohésion, le séminaire national urbain, co-organisé par la Datar, la DHUP, et le SG-CIV en association avec l’ARF a lieu le 5 avril 2013 au Secrétariat général du Comité interministériel des villes (SG-CIV) à Saint-Denis. Ce rendez-vous sur le « développement urbain intégré et durable » est l’occasion d’évoquer plusieurs thèmes phares : les innovations territoriales, l’articulation des fonds européens avec les futurs contrats de ville, ainsi que les besoins d’accompagnement des territoires. L’intervention des différents acteurs et participants doit permettre d’approfondir les enjeux de la dimension urbaine de la future politique de cohésion, au regard notamment des orientations nationales.
Contact SG-CIV : valerie.lapenne@ville.gouv.fr
  [ Développement économique ]
  >> 2013-2015 : de nouvelles ambitions pour Epareca
Imprimer
Envoyer
Twitter
  Ouvert par Sylvia Pinel, ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, le conseil d’administration d’Epareca du 28 mars dernier a été  l’occasion de dresser le bilan d’activité de l’année 2012 et d’échanger sur ses principales orientations pour 2013- 2015, dont la reprise de la production constitue l’un des enjeux majeurs. Epareca souhaite ainsi engager de nouvelles opérations dès 2013 pour conforter l’artisanat et le commerce de proximité dans les quartiers fragiles et prévoit la livraison de sept nouveaux centres en 2013.Des projets rendus possibles grâce à des moyens  renouvelés :dotation de l’Etat apportée par le ministère de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme et programme de vente soutenu. Ces perspectives s’inscrivent dans un contexte de soutien en faveur du commerce et de l’artisanat de la part du gouvernement réaffirmé à l’occasion du comité interministériel des villes du 19 février dernier.
http://www.epareca.org
  [ Lutte contre les discriminations ]
  >> Un rapport révèle la montée de l'intolérance et du racisme
Imprimer
Envoyer
Twitter
  C’est le portrait d'une société française « segmentée, marquée par des difficultés du vivre- ensemble,  traversée par des phénomènes communautaires croissants, en proie à une importante crise identitaire et plus perméable aux phénomènes d'intolérance et de racisme » que dessine la Commission nationale consultative des droits de l'Homme (CNCDH) dans  son rapport 2012 sur le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie. Ce rapport confirme, pour la troisième année consécutive, une montée de l'intolérance et un retour inquiétant de l'antisémitisme. Il confirme aussi l'augmentation du nombre des actes dirigés contre les personnes de religion musulmane et  une « dangereuse banalisation des propos racistes ». La  CNCDH constate  le développement « d’un racisme de protection contre une menace supposée » et ajoute que « beaucoup de Français considèrent comme avéré le lien entre immigration et sentiment d'insécurité ». Les rapporteurs formulent une série de recommandations qui touchent à tous les domaines de la vie sociale, de l'éducation au sport en passant par l'emploi et le logement, la police et les libertés publiques. Ils mettent l'accent sur la nécessité de sensibiliser et former les agents en contact avec le public au caractère raciste de certains comportements, afin de les éviter soi-même et de savoir y réagir. Enfin, l’instance recommande de réaliser des enquêtes de victimisation « pour obtenir plus d'éléments quantitatifs et qualitatifs sur la délinquance à caractère raciste ».
http://www.cncdh.fr/sites/default/files/cncdh_racisme_02_basse_def.pdf
  [ Education ]
  >> Pour une égalité éducative territoriale : un avis du Conseil national des villes
Imprimer
Envoyer
Twitter
  « Coopérer pour une égalité éducative territoriale » : c’est l’objet du dernier avis du Conseil national des villes, qui s’ouvre sur un rappel et un constat : réduire les inégalités en matière éducative est un enjeu essentiel dans les zones urbaines sensibles où l’échec  scolaire et les difficultés d’insertion des jeunes sont plus importantes qu’ailleurs. Dans son rapport 2012, l’Onzus pointe les inégalités en matière d’orientation scolaire, de retard et de taux de réussite aux examens. Au regard de ces chiffres, en Zus, plus qu’ailleurs, il est nécessaire de renforcer la coordination entre l’Education nationale et la politique de la ville. Pour cela, il faudrait mieux mobiliser le droit commun dans les quartiers populaires, éviter les effets de « substitution » entre les dispositifs, redéfinir les modes de gouvernance, améliorer les démarches évaluatives et réformer la politique de la jeunesse. En s’appuyant sur la richesse et la diversité des actions locales, le CNV structure ses recommandations autour de quatre axes forts : agir avec et pour les parents ; optimiser la mise en synergie de tous les acteurs de l’Education pour mieux travailler ensemble ; reconnaitre, valoriser et accompagner des métiers spécifiques ; adapter les locaux et installer les établissements scolaires au coeur de la cité.
http://www.ville.gouv.fr/?pour-une-egalite-educative
  [ Education ]
  >> Parcours scolaire : les différences persistent entre les filles et garçons
Imprimer
Envoyer
Twitter
  Pour la septième année consécutive, le ministère de l’Education nationale a rendu  public une série de statistiques qui renseignent sur la réussite comparée des filles et des garçons depuis l’école jusqu’à l’entrée dans la vie active. Plusieurs constats peuvent être tirés de ces données : les filles réussissent nettement mieux que les garçons à l’école, elles connaissent moins de difficultés scolaires, elles poursuivent des études plus longues et plus de 45% d’entre elles obtiennent un diplôme d’enseignement supérieur contre 37 % seulement des garçons. Mais cette réussite scolaire des filles ne se traduit pas encore dans l’orientation et le choix des spécialités : en  2011, les filles ne représentent que 40 % des élèves des terminales scientifique, (elles étaient 38 % en 2005). En apprentissage, le choix des spécialités est encore plus sexué : les filles sont massivement orientées vers les formations de coiffure-esthétique et commerce-vente alors que les garçons sont surreprésentés dans l’agroalimentaire et le bâtiment. Cette enquête confirme enfin des orientations différentes selon le sexe après le baccalauréat et une plus forte représentation des garçons au-delà du niveau master avec 44 % des femmes parmi les docteurs et seulement 27% parmi les ingénieurs. Une étude qui interroge sur les difficultés des garçons dans le primaire et secondaire, mais aussi sur le déficit des filles dans les filières scientifiques et sur leur moindre réussite au plus haut niveau du cursus universitaire.
http://cache.media.education.gouv.fr
  [ Lutte contre les discriminations ]
  >> Naissance du "Réseau national de lutte contre les discriminations à l'école"
Imprimer
Envoyer
Twitter
  Le réseau national de lutte contre les discriminations à l’école vient de voir le jour. Il est né de la volonté d’acteurs de terrain, qui ont amorcé un travail sur la discrimination dans le champ scolaire à l’occasion d’un séminaire organisé par l’Institut Français de l’Education (IFE) sur le partenariat éducatif dans les territoires prioritaires, de poursuivre leurs travaux dans une mise en réseau plus structurée. Financé par l’Acsé, le réseau s’étend actuellement sur 8 académies et regroupe plus de 40 personnes des différents métiers de l’Education nationale. Il est envisagé d’abord comme un site de ressources et de partage sur la question des discriminations dans l’institution scolaire et comme un outil d’échanges et de débats entre les acteurs du système scolaire.
http://reseau-lcd-ecole.ens-lyon.fr/
  [ Logement et cadre de vue ]
  >> Renforcement des aides aux logements de l'Anah
Imprimer
Envoyer
Twitter
  Le conseil d’administration de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) a présenté, lors de sa réunion du 13 mars dernier, six délibérations destinées à améliorer et à renforcer l’action de l’agence. L’objectif est d’accroître les subventions en faveur des travaux entraînant une économie d’énergie (lutte contre la précarité énergétique), de développer l’offre locative privée à vocation sociale, et d’aider les particuliers à obtenir des subventions.
http://www.anah.fr
  [ Rénovation urbaine ]
  >> Sondage de satisfaction : au cœur de l'avis des habitants
Imprimer
Envoyer
Twitter
  Pour ses 9 ans d’existence, l’Anru vient de publier un sondage effectué auprès des habitants des quartiers et des villes ayant fait l’objet d’une rénovation depuis au moins 4 ans. Ce sondage, réalisé par l’institut CSA, entre le 11 et le 17 janvier 2013, a pour objectif l’évaluation de la satisfaction des habitants afin de prendre en compte leur sentiment vis-à-vis de l’évolution de leur quartier. Ainsi, cette étude révèle que plus de 8 français sur 10 sont satisfaits de vivre dans leur quartier rénové et 68% sont optimistes pour leur propre avenir, d’autant que la majorité d’entre eux juge positif l’effet de cette rénovation sur leur cadre de vie, la desserte des transports en commun et la qualité de vie.
http://i.ville.gouv.fr/index.php/download/reference/8638
  [ Développement durable ]
  >> Le cadre de référence de la ville durable sur internet
Imprimer
Envoyer
Twitter
  Le cadre de référence de la ville durable, projet européen dénommé « Reference Framework for European Sustainable Cities - RFSC », est désormais en ligne sur internet et accessible dans toutes les langues de l’Union européenne. Ce cadre de référence a été conçu pour s’adresser à toutes les villes européennes quelle que soit leur taille. Il permet de suivre en temps réel l’évaluation et l’amélioration de tout type de projet territorial : du schéma d’orientations stratégiques sur un grand territoire au projet d’écoquartier notamment. Ainsi, ce site internet offre différents outils pratiques qui aideront les villes « dans leurs efforts de prise en compte des principes du développement durable », comme des grilles d‘évaluation et de suivi des politiques publiques mises en œuvre au niveau local, ainsi qu’un espace d’échanges dédié aux villes pour partager leurs questions et leurs expériences.
http://www.rfsc.eu
  [ Europe ]
  >> Propreté urbaine : des associations et des élus européens s'engagent
Imprimer
Envoyer
Twitter
  Un nouveau réseau d'associations et d'élus engagés en faveur de la propreté urbaine a été créé à Bruxelles. Il rassemble des associations européennes leaders dans la prévention des déchets sauvages, des autorités locales de toute l'Europe et des représentants de l'industrie. Ses membres ont signé une charte européenne commune baptisée Clean Europe qui souligne que "les déchets sauvages dénaturent et dévalorisent nos paysages ruraux et urbains". Outre des "dispositifs de collecte des déchets efficaces", elle préconise de bien gérer les opérations de nettoyage, de toujours partir des besoins et des acteurs locaux, et d’imaginer des sanctions dissuasives. Un programme d'actions a été établi jusqu'en 2020. Un événement sera lancé en mai 2014, avec le soutien de la Commission européenne, pour fêter le lancement simultané de la démarche dans la dizaine de pays qui y participent. La sensibilisation des jeunes sera l’enjeu central. Côté français, deux associations sont têtes de réseau : l’Association vacances propres (qui pilote la campagne du même nom) et l'Association des villes pour la propreté urbaine (constituée d'agents et d'élus).
http://www.avpu.fr
  [ Habitat et cadre de vie ]
  >> Logement social et responsabilité sociétale des entreprises
Imprimer
Envoyer
Twitter
  Quelle gouvernance et quel dialogue l'organisme HLM engagé dans une démarche de responsabilité sociétale des entreprises (RSE) doit-il mettre en œuvre ? Quelles responsabilités a t-il vis-à-vis de son territoire et de ses partenaires ? Tels sont les deux axes de travail pour 2013 du conseil d'orientation de l'institut HLM de la RSE, installé le 22 mars 2013. Une étude réalisée par l'institut montre qu'une centaine d'organismes locatifs sociaux sont engagés dans une démarche RSE, correspondant à 30% du patrimoine et 35% des salariés. Leurs champs de responsabilité sociale couvrent des domaines tels que la contribution à l’aménagement du territoire et à l’amélioration du cadre de vie, la transparence et l'efficacité des instances de gouvernance, l'accompagnement social des locataires et la concertation. Pour mémoire, l’Union sociale pour l’habitat et les fédérations HLM ont créé l’Institut HLM de la RSE en 2012 afin de promouvoir le développement de la RSE dans les organismes HLM, favoriser les échanges, diffuser les bonnes pratiques et organiser le dialogue avec les parties prenantes.
  [ Histoire et mémoire des quartiers ]
  >> Appel à projets : identités, parcours et mémoire
Imprimer
Envoyer
Twitter
  Dans le cadre d’un appel à projet, la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) et la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) Provence-Alpes-Côte d’Azur apporte une aide  aux artistes et aux professionnels de la culture souhaitant s’engager sur les problématiques "identités, parcours et mémoire". Cette aide peut prendre la forme d’un soutien à la production et à la finalisation du projet artistique ou d’un soutien à la résidence d’artistes. En référence aux décisions du Comité interministériel des villes du 19 février 2013, une attention particulière sera portée aux projets innovants intégrant la participation effective des habitants et à la mémoire collective dans les quartiers prioritaires. Les projets relevant des orientations prioritaires de l’Etat concernant la jeunesse et l’éducation artistique et culturelle vis-à-vis notamment des quartiers de la politique de la ville seront privilégiés. Les projets retenus pourront s’inscrire le cas échéant, dans la dynamique de Marseille-Provence 2013, capitale européenne de la culture. Date de clôture de l'appel à projets : mardi 30 avril 2013.
Le dossier de demande de subvention est téléchargeables sur les sites suivants :
www.paca.culture.gouv.fr ; www.paca.drjscs.gouv.fr ; www.heritages-culturels.org
  [ Lutte contre l'exclusion ]
  >> Hausse de 11% de la fréquentation des Restos du Cœur durant l'hiver 2012-2013
Imprimer
Envoyer
Twitter
  A l’occasion de la fin de leur 28e campagne hivernale, les Restos du Cœur publient un bilan qui confirme la hausse annoncée de la demande d'aide alimentaire : entre novembre 2012 et mars 2013,  les Restos ont accueilli 960 000 personnes (soit une progression de 11% par rapport à l'hiver 2011-2012 ) et servi près de 130 millions de repas (contre 115 millions lors de l'hiver précédent, soit une progression de l'ordre de 13%). Depuis le début de la crise économique, en 2008, la fréquentation des Restos du Cœur s'est ainsi accrue de 40%. Le profil des personnes aidées  par les  Restos du Cœur demeure très diversifié. Ceci vaut notamment pour l'âge, avec le même pourcentage (18%) pour les tranches d'âge 25-31 ans, 32-38 ans et 39-45 ans. Pour leur part, les 53-59 ans représentent désormais 12% du total, tandis que les 60 ans et plus atteignent 10%. En revanche, le travail demeure une protection contre l'exclusion. Les actifs en CDI et CDD ne représentent en effet que 6% des utilisateurs des Restos du Cœur, contre 54% pour les demandeurs d'emploi. Les principales autres catégories sont les personnes au foyer (11%), les retraités (8%), les personnes handicapées (8%), ainsi que la catégorie "Autres" (11%), tandis que les étudiants ne représentent que 1% de l'ensemble. Enfin, le poids des familles est prépondérant : les situations les plus représentées sont les familles monoparentales avec un enfant (17%) et celles avec deux enfants (13%) et trois enfants (9%).
  [ Culture ]
  >> Trophée 2013 « Des Cinés, la vie ! »
Imprimer
Envoyer
Twitter
  C’est l’Amicale du réel pour « la meilleure façon de tracer » qui a obtenu le trophée 2013 « Des Cinés, la vie ! ». Ce court métrage suit les échappées urbaines d’un groupe de jeunes lillois adeptes du « Parkour », une démarche qui cherche à ouvrir dans la ville des chemins inédits en se jouant des obstacles et des vides et qui propose ainsi de réinventer l’espace public. Les participants concourraient cette année sur le thème « Rencontre(s)». La cérémonie s’est tenue en présence de Laurence Girard, directrice générale de l’Acsé. Portée par Kyrnéa International « Des Cinés, la vie ! » est une opération nationale destinée à sensibiliser à l’image et à la citoyenneté les mineurs et jeunes majeurs pris en charge par la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ). Les partenaires, à l’origine du dispositif en 2006, sont la Direction de la PJJ (DPJJ), la Délégation au développement et aux affaires internationales du ministère de la culture et de la communication, le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), rejoints en 2007 par l’Acsé qui finance cette opération ainsi que l’opération Passeurs d’images.
 
A DÉCOUVRIR
 
  [ Publication ]
  >> La rénovation urbaine. Démolition-reconstruction de l'Etat
Imprimer
Envoyer
Twitter
  Auteur : Renaud Epstein. Editeur : Les presses SciencesPo. 384 pages. 25 euros
 

Après une décennie de politique de rénovation urbaine qui s’est traduite par d’importantes opérations de démolition-reconstruction dans plus de 500 quartiers d’habitat social, avec la double ambition de banaliser la forme urbaine  de ces quartiers  et d’en faire des lieux de mixité sociale, Renaud Epstein s’interroge sur la genèse, le pilotage et le sens politique du  Programme de rénovation urbaine (PNRU) lancé par Jean-Louis Borloo en 2003. Une analyse et une mise en perspective historique qui renouvellent les débats sur la politique de la ville et apportent un éclairage inédit sur les effets territoriaux des réformes de l’Etat des années 2000,  en considérant que la rénovation urbaine participe d’un processus plus vaste de retrait de l’Etat des territoires. 

  [ Publication ]
  >> Flic ou caillera
Imprimer
Envoyer
Twitter
  Auteur : Rachid Santaki. Editeur : édition du Masque ; 274 pages. Mars 2013. 16 euros
  Après "Les Anges S’habillent s’habillent en caillera" et "Des Chiffres Et Des Litres", Rachid Santaki vient de publier un nouveau polar, avec en toile de fond les événements d'octobre 2005 lorsque la mort de deux adolescents fait exploser la colère de nombreux jeunes issus des quartiers populaires. Mehdi Bassi vit à Saint-Denis, ville exsangue sous la coupe du clan Bensama, les caïds locaux de la drogue. Artiste-graffeur, il connaît la cité comme sa poche et travaille comme coursier à l’Agence du médicament pour aider sa famille. Alors que la cité s’embrase, Mehdi va croiser la route de Najet Iker. Cette jeune femme flic qui semble perpétuellement en colère n’en finit pas de se battre avec ses origines. Et tandis que l’un essaie d’échapper au puissant clan Bensama, l’autre voudrait les faire tomber une bonne fois pour toutes.
 
AGENDA
 
 
Assises nationales
Imprimer
Envoyer
Twitter
8 avril au 7 mai | En région
Portées par le Réseau français des villes éducatrices (RFVE), les Francas, la Ligue de l’enseignement et l’Andev, les Assises régionales de l’éducation partagée se tiendront à Quimper, Metz, Grenoble, Nantes, Lormont, Colomiers, Le Pré-Saint-Gervais et Lille. Objectif commun : accompagner la mise en œuvre de la nouvelle loi d’orientation et de programmation pour refonder l’école de la République, et ce, dans le cadre des projets éducatifs locaux. Ces Assises s’inscrivent également dans la préparation des 5èmes Rencontres nationales des projets éducatifs locaux (5 et 6 novembre 2013, à Brest) et dans la perspective des 9èmes Rencontres de l’éducation (automne 2014, à Rennes).
http://www.villeseducatrices.fr
 
Rencontre
Imprimer
Envoyer
Twitter
9 avril | Evry
Le centre de ressources politique de la ville en Essonne organise, en partenariat avec RésoVilles et l'Association santé migrants Loire-Atlantique (Asamla), une journée d'information et de réflexion intitulée « Habiter, se loger : quelle prise en compte des immigrés vieillissants ? ». Objectifs de la journée : "Acquérir des repères sur le vieillissement des populations immigrées"; "Présentation des résultats des enquêtes menées par l’Asamla en 2006-2007 et en mesurer les impacts sur le territoire concerné "; "Inviter les professionnels à réfléchir sur les problématiques de l’accès au logement, à la santé, aux droits des migrants vieillissants" ;"Permettre le dialogue entre les acteurs issus du domaine gérontologique, de la politique de la ville et de l’intégration, et favoriser le décloisonnement des cultures professionnelles" ;"Repérer des pistes d’action pour accueillir et accompagner les populations immigrées vieillissantes dans leur cadre de vie".
http://www.crpve91.fr/mail/2013/avril/journee_9_avril.html
Forum
Imprimer
Envoyer
Twitter
10 avril | Paris
Pour sa 9ème édition, le Forum Adolescences, organisé par la Fondation Pfizer en partenariat avec le ministère de l'Education nationale et l'Inserm, explore la thématique du passage de l'adolescence vers l'âge adulte. Ce forum qui réunit enseignants, lycéens et experts, propose réflexions et débats autour de deux tables rondes : "Devenir adolescent, quels sont les signes qui ne trompent pas ? " ; "Devenir adulte, nouveaux repères, nouveaux passages ?". Une réflexion collective est complétée par des échanges avec des spécialistes (sociologues, anthropologues, magistrats, ...).
http://eduscol.education.fr/cid70650/forum-adolescences-2013.html
 
Rencontre
Imprimer
Envoyer
Twitter
10 avril | Saint-Denis
Le centre de ressources Profession banlieues organise une rencontre autour du rapport du Comité d’évaluation et de suivi de l’Anru, avec Fabrice Peigney, secrétaire général du Comité d’évaluation et de suivi de l’Anru, et Damien Kacza, chargé de mission Anru. Thème de la journée : Changeons de regard sur les quartiers. Vers de nouvelles exigences pour la rénovation urbaine. Parmi les sujets abordés : "Les prochains contrats seront-ils des contrats uniques rassemblant le volet urbain et le volet social de la politique de la ville, ainsi que l’ensemble des crédits de droit commun ?" ; "La réunification de la politique de la ville sera-t-elle une garantie d’efficacité ?".
http://www.professionbanlieue.org
Rencontre
Imprimer
Envoyer
Twitter
11 avril | Salon-de-Provence
Villes en liens et le centre de ressources CRPV-PACA organisent une journée régionale des professionnels de la politique de la ville sur le thème « Réforme de la politique de la ville : questionnement de professionnels ». Au programme : "Les enjeux de la concertation et des orientations du CIV de février 2013". Séquence clefs de lecture avec Thomas Kirszbaum, chercheur associé à l'Institut des sciences sociales du politique. Après-midi : échanges en ateliers autours des questionnements des professionnels au regard des conclusions de la concertation et des orientations du CIV du 19 février 2013.
http://www.irdsu.net/Reforme-de-la-politique-de-la
 
Conférence
Imprimer
Envoyer
Twitter
16 avril | Paris
L'Union sociale pour l'habitat (USH) et la Fédération nationale des associations régionales d'organismes d'habitat social (FNAR) proposent une conférence intitulée « L'Europe investit dans le logement social : la nouvelle génération des fonds structurels 2014-2020 ». Au programme : "Enjeux de la réforme des fonds structurels 2014-2020 pour le logement social" ; "Performance énergétique et renouvelables" ; "Inclusion sociale par le logement" ; "Développement urbain durable et rénovation urbaine" ; Questions-réponses et débat avec la salle. Ouverture de la journée par Cécile Duflot, ministre du Logement et de l’Egalité des territoires (à confirmer).
http://union-habitat.eu/?article219
Formation
Imprimer
Envoyer
Twitter
18 avril | Paris
L'association Générique organise une formation « Gestion et valorisation des archives associatives : l'expérience de l'association Génériques autour de l'histoire de l'immigration ». L’équipe de Génériques présentera dans la matinée   les activités et des ressources de l'association puis une communication sur l'utilité, la gestion et la préservation des archives de l'immigration. L’après-midi, l’équipe fera un état des retours d'expériences et des outils méthodologiques en lien avec des projets sur lesquels elle travaille (numérisation et la valorisation).
http://www.generiques.org/actu.php?id=734
 
Colloque
Imprimer
Envoyer
Twitter
19-20 avril | Les Ullis (91)
L'Association départementale des pupilles de l'enseignement public de l'Essonne organise, en partenariat avec le conseil général de l'Essonne, le ministère de l'Éducation nationale, l'Acsé, la Caisse d'allocations familiales, le CDDP et le Centre de ressources politiques de la ville de l'Essonne, le 7e  colloque de l'accompagnement à la scolarité en Essonne. Thème de cette manifestation : "Les clés de la co-éducation".
http://www.crpve91.fr/index.php
Formation
Imprimer
Envoyer
Twitter
17 mai | Paris
Le Centre national de la cinématographie (CNC) et l'association Passeurs d’images proposent une formation d’initiation à la diffusion et la médiation cinématographique. Cette formation gratuite s’adresse en priorité aux relais de publics travaillant dans le champ social (associatif, institutionnel, jeunesse, hospitalier, carcéral…) n’ayant pas déjà participé à ce type de formation et n’ayant pas ou peu mis en place d’activités cinématographiques ou audiovisuelles. Inscriptions avant le 1er avril (60 places sont ouvertes, sur sélection des candidatures). Contact : Cécilia Girard : 01 47 70 02 10. videotheque@passeursdimages.fr
 
Formation
Imprimer
Envoyer
Twitter
29 mai | Rennes
Les centres de ressources Villes au Carré et RésO Villes proposent une journée de formation et d'échanges sur la réforme de la politique de la ville et ses implications. Il s’agira de partager les nouvelles orientations, issues tant du comité interministériel des villes du 19 février que du projet de loi de réforme territoriale et d'identifier les enjeux pour les collectivités. Objectifs et questions abordés : "Dans l’optique d’un contrat unique, probablement piloté par les agglomérations et très largement partenarial, comment repenser la gouvernance de la politique de la ville ?" ; "Quelle stratégie pour mobiliser les acteurs ?" ; "Quelles sont les conséquences sur l’organisation et l’ingénierie des collectivités et de l’Etat ?"
http://www.resovilles.com/media/downloads/ateliers/Formation-PDV_DGS-DGA.pdf
Formation
Imprimer
Envoyer
Twitter
29 mai | Rennes
Les centres de ressources Villes au Carré et RésO Villes proposent une journée de formation et d'échanges sur la réforme de la politique de la ville et ses implications. Il s’agira de partager les nouvelles orientations, issues tant du comité interministériel des villes du 19 février que du projet de loi de réforme territoriale et d'identifier les enjeux pour les collectivités. Objectifs et questions abordés : "Dans l’optique d’un contrat unique, probablement piloté par les agglomérations et très largement partenarial, comment repenser la gouvernance de la politique de la ville ?" ; "Quelle stratégie pour mobiliser les acteurs ?" ; "Quelles sont les conséquences sur l’organisation et l’ingénierie des collectivités et de l’Etat ?"
http://www.resovilles.com/media/downloads/ateliers/Formation-PDV_DGS-DGA.pdf
 
Evènement
Imprimer
Envoyer
Twitter
22 mai | Bron
Le centre de ressources en Rhône-Alpes CR-DSU fêtera ses 20 années d'existence, le 22 mai prochain. Après l’assemblée générale, un moment dynamique, participatif et festif sera proposé. Le CR-DSU sera alors présenté dans une dimension à la fois historique, actuelle et prospective. Un spectacle de danse clôturera la journée. Vous pouvez consulter les préparatifs de cette journée sur la page facebook dédiée
http://www.crdsu.org
NOUVEAU SUR VILLE.GOUV.FR
 
[ Développement économique ]
Imprimer
Envoyer
Twitter
 
i ville
  >> 3ème assise de la proximité - Économie de proximité et politique d’aménagement du territoire ; 01/03/2013
http://i.ville.gouv.fr/reference/8637

>> De l'identification des besoins à l'accompagnement de création d'entreprises ; Pays et Quartiers d'Aquitaine
http://i.ville.gouv.fr/reference/8624
 
[ Éducation ]
Imprimer
Envoyer
Twitter
 
i ville
  >> "Ma seconde chance", au service des décrocheurs
http://i.ville.gouv.fr/reference/8647

>> Fiche expérience sur le projet webradio du Collège Edouard Vaillant à Vierzon - La webradio, un outil d'apprentissage complet
http://i.ville.gouv.fr/reference/8653

>> L'Espace numérique de travail d'Eduscol
http://i.ville.gouv.fr/reference/8654

>> Compte-rendu du colloque « Accompagnement scolaire : quels outils face aux nouveaux défis ? », 6 février, Paris
http://i.ville.gouv.fr/reference/8643

>> Circulaire nº 2013-038 du 13 mars 2013 sur la mise en oeuvre des nouveaux rythmes scolaires : travail à temps partiel dans les écoles et décharges des directeurs d'école
http://i.ville.gouv.fr/reference/8644
 
[ Géographie prioritaire ]
Imprimer
Envoyer
Twitter
 
SIG ville
  >> Indicateurs disponibles et modalités d'accès aux données :
http://sig.ville.gouv.fr/page/116/indicateurs-du-sig-ville
Historique des mises à jour :  http://sig.ville.gouv.fr/page/173
Contact : sigciv@ville.gouv.fr ; tél : 01 49 17 46 28
 
[ Insertion professionnelle ]
Imprimer
Envoyer
Twitter
 
i ville
  >> L'impact du service civique sur ceux qui l'ont fait. Note de synthèse. ; Agence du service civique, TNS Sofres
http://i.ville.gouv.fr/reference/8629
 
[ Prévention de la délinquance et citoyenneté ]
Imprimer
Envoyer
Twitter
 
i ville
  >> Zones de sécurité prioritaires ; Ministère de l'Intérieur
http://i.ville.gouv.fr/reference/8639

>> Pierre Roche - Prévenir l'implication des jeunes dans le trafic de drogues - L'intérêt des espaces interqualifiants ; Centre d'études et de recherches sur les qualifications
http://i.ville.gouv.fr/reference/8648
 
[ Rénovation urbaine et cadre de vie ]
Imprimer
Envoyer
Twitter
 
i ville
  >> Sondage de satisfaction auprès des habitants des quartiers en cours de rénovation ; Agence nationale pour la rénovation urbaine
http://i.ville.gouv.fr/reference/8638
 
 
Prochaine parution : 18 avril 2013
S'abonner ou résilier son abonnement à
la lettre d'information bimensuelle : http://www.ville.gouv.fr